Presse et TV - Amicale-Curchod

Amicale CURCHOD
Aller au contenu

Presse et TV

Prestige

Depuis sa création, notre Amicale par la notoriété de notre nom, a suscité l'intérêt de la presse, maintenant la télévision découvre l'un des nôtres.


Maxime, l'un de nos membres a particulièrement intéressé la TV récemment lors dde son exposition 2nd round (Maison de la Pontaise Lausanne)


Visionnez le reportage en suivant le lien ci-dessous :

* * * * *


A propos de notre 700 ème
L'Echo du Gros de Vaud (édition tous ménages de juin 2017) a publié l'excellent article ci-dessous, écrit par la non moins excellente Dany Schaer journaliste photographe.

Une photograhie de meilleure qualité remplacera bientôt ce mauvais cliché...


* * * * *


Il jouait du piano en plein Lausanne par un froid polaire

Maxime, un Curchod désintéressé a suscité la parution d'un article avec video dans 20 Minutes du 14 décembre 2016.


Voici le lien :

Fac similé version papier (source 20 minutes)

 
Lausanne
 
14 décembre 2016 21:49; Act: 14.12.2016 22:13Print
 
Maxime joue pour la paix, pas pour le fric
 
par Abdoulaye Penda Ndiaye - Un pianiste de 22 ans a réalisé une performance en plein air. En signe d’action pour la paix dans le monde et sans aucun but lucratif.
 
Caissier, artiste et musicien, Maxime Curchod se bat pour la paix et contre les addictions.
 
«Ne donnez pas d’argent. Signez pour la paix.» L’invitation a intrigué bon nombre de passants, vendredi passé devant l’église Saint-Laurent, au centre de la capitale vaudoise. Pendant plusieurs heures, Maxime Curchod, un Lausannois de 22 ans, a joué ses compositions, assis devant son piano. «Il a juste demandé qu’on copie une signature de Nelson Mandela sur une grande feuille», raconte avec amusement une piétonne. «Je sollicite juste l’engagement de chacun pour la paix. C’est ma réaction par rapport aux horreurs de ce monde. Et je pense que la planète irait mieux si l’argent n’avait pas autant d’importance», philosophe le jeune musicien.
 
«L'artiste, c'est le médecin qui m'a sauvé»
En avril 2009, grisé par sa témérité d'ado, Maxime fait des sauts dangereux avec des amis. Il chute de 5 m et sa tête percute une structure en béton. Opéré d'urgence au CHUV, il est sauvé après une semaine de coma. «Je dois la vie à un brillant neurochirurgien, qui est décédé un mois et demi après dans le crash du vol Rio-Paris. L'artiste, c'est ce médecin qui n'est plus là. Ce que je suis devenu est son oeuvre. Je vais me faire tatouer sa signature sur le cou.»
 
Sa démarche étonnante a recueilli plusieurs centaines de signatures en un jour. «Les gens n’arrêtaient pas de lui demander pourquoi il refusait l’argent qu’eux voulaient donner», relève sa petite amie.
 
Détail amusant, la prestation de ce caissier à mi-temps lui a coûté près de 1000 francs pour le transport du piano: «L’ardoise aurait pu être plus salée mais la police ne m’a pas demandé d’émolument car ma performance était gratuite.»
 
Outre la musique, le Lausannois consacre son temps libre à la peinture. Avec, pour source d’inspiration, la lutte contre les addictions: une bonne partie de son salaire va dans l’achat d’alcool et de cigarettes: «Je crée à partir de bouteilles et de paquets non entamés.» Il veut rééditer l’expérience de vendredi, mais pas tout de suite: «L’été sera plus propice car là, je me les suis gelées!


* * * * *

Article de 24 heures du 7 décembre 2015 concernant la possibilité d'inscrire le nom de Dommartin à côté de Montilliez sur tous les papiers officiels


* * * * *


A l'occasion de la rencontre 2013 le journal Le Gros deVaud a publié en page 11 l'article ci- après avec une belle et grande photo.
Merci à son auteur, Ch. Dutoit !

Vous pouvez agrandir l'image et la déplacer avec l'outil zoom (loupe en haut à droite de l'article).

24 Heures, dans son édition du mercredi  2 octobre 2013 (en bas de la page 21) a été nettement moins prolixe...

Bertrand, notre nouveau Président a retrouvé dans ses archives cet article consacré par l'Echo du Gros de Vaud à notre rencontre de 1994.
Savourons le, malgré la qualité de la photocopie, d'époquei !

Si vous avez des difficultés de lecture, je dispose d'un fichier pdf agrandissable à souhait, mais trop volumineux pour notre site.
Je me ferai un plaisir de vous l'adresser.
Yves, votre webmaster


Retourner au contenu