Le saviez-vous ? - Amicale-Curchod

Amicale CURCHOD
Aller au contenu

Le saviez-vous ?

Actualités
Une nouvelle rubrique 'Le saviez-vous ?' a vu le jour en une fin de mois glaciale de 2018.

Elle vous propose petit à petit des informations que vous nous transmettrez, des trucs, des astuces et des combines du quotidien pour vous simplifier la vie.
N'hésitez pas à nous dévoiler vos petits secrets, et en faire ainsi profiter le plus de visiteurs possibless !

D'avance merci, bonnes et nombreuses visites !

Envoyez vos participations à info@curchod.eu
Dommartin
Saviez-vous qu'en 1851, il y avait 3 (oui vous avez bien lu TROIS) bistrots à Dommartin ?
Les veinards, ce n'est pas comme aujourd'hui, il n'y en a plus un seul !
Même le vaillant Guillaume Tell a déclaré forfait fin 2006, et pour étancher sa soif ou combler sa faim, il faut maintenant se déplacer loin, très loin, à plus de 2 km, c'est vous dire...quand le gosier est sec...
Et pour l'anecdote, notre musée, situé dans le sous-sol de l'ancien collège (ça aussi c'est triste de ne plus voir les enfants s'égaier dans la cour lors des récréations) se trouve exactement à l'emplacement de la cave du bistrot La Couronne, qui occupait les locaux du collège.
A l'époque, la nourriture qu'on y servait n'était pas forcément intellectuelle...mais personne ne s'en est cependant jamais plaint !
Quand les valeureux travailleurs Curchod, véritables forçats du chantier de notre musée ont fait les travaux, il ne restait plus aucune bouteille...enfin, c'est ce qu'ils nous ont dit, mais on les croit volontiers, le temps passe si vite, beaucoup plus vite que la soif...

Voici nos meilleures 'combines'
C'est bientôt l'été, on va tous avoir encore trop chaud en oubliant certes qu'on vient d'avoir trop froid, et les insectes, guêpes, mouches et autres moustiques vont encore venir tenter de nous empêcher de profiter au maximum de la belle saison, donc vous verrez ci-dessous deux astuces pour jeter moins de bouteilles en 'pet'et pallier de manière artisanale et écologiques aux petits désagréments  de la saison.

La 'clim' tout d'abord,

Les insectes ensuite,



oui, je sais, il manque le 's' à capable, et l'embouchure SERA vers le bas, mais je n'ai plus envie de modifier la photo ce soir...


D'autres combines...
Le bicarbonate de soude est un excellent produit à avoir dans la maison pour le nettoyage
Dilué avec de l’eau, vous pouvez l’utiliser pour nettoyer les carrelages de la cuisine et de la salle de bain. Il remplace très bien les produits   détergents qui sont très polluants.
C’est à la fois écologique et économique. Vous pouvez aussi l’utiliser pour blanchir vos lignes de maisons. Ce qui vous évitera de recourir à l’eau de javel.
Fabriquer un piège à moustiques et mouches
Pour fabriquer votre piège à peu de frais, vous aurez besoin d’une bouteille de plastique type bouteille à eau ou à jus de fruits, d’une contenance de 2 litres, et vide.
Il vous faudra aussi de l’eau, de la levure de boulangerie, trouvable en boulangerie, ou en grande surface, et du sucre cassonade ou similaire, mais plutôt roux car il fermente mieux.
Couper la bouteille de façon à avoir un tiers supérieur, et 2 tiers pour le bas.
Dans la partie basse, versez environ 200 ml d’eau tiédie, et ajouter 2 cuillères à soupe bombées de sucre. Après mélange, mettre à refroidir.
Une fois que l’eau est froide, il reste à saupoudrer, en ne mélangeant surtout pas, la levure sur le dessus de l’eau.
Prenez le tiers supérieur de la bouteille et placez le goulot dans la partie inférieure. De cette façon, les insectes entreront dans le piège mais ne pourront plus en sortir !
Il reste à fixer le haut et le bas à l’aide d’un adhésif (scotch) pour assurer la stabilité de l’ensemble.
Comptez bien 3 à 4 jours le temps que la fermentation démarre.
Ensuite, laissez le mélange fermenter 15 jours
En moyenne, après 15 jours de fermentation, votre piège va être efficace de 2 à 3 semaines. Vous pouvez échelonner la fabrication de vos pièges à insectes de façon à toujours en avoir un opérationnel au niveau de la fermentation.
Comment se débarrasser d’une tâche de sang, d’une tâche de graisse ou d’huile sur vos vêtements ou sur du tissu ?
Cette astuce pour enlever un tache de sang, de graisse ou d’huile sur un vêtement vaut tous les produits que vous achetez en supermarché ou que l’on vous vante dans la publicité. De plus vous économiserez car ces produits sont assez chers. Et enfin vous contribuerez à garder un environnement sain et votre peau ne ressentira plus de gênes allergiques !
Récupérez vos restes de savon (dans la salle de bain, dans la cuisine ou même quand vous voyagez, vous pouvez récupérer des petits savons à l’hôtel).
  1. Prenez votre savon, passez le sous l’eau de manière à l’humidifier.
  2. Frottez le savon vigoureusement sur la partie tâchée de façon à imbiber la tâche.
  3. Laissez sécher la nuit.
  4. Le lendemain, passez la partie tachée sous l’eau froide.
Retourner au contenu